Qu’est-ce que l’ingénierie géotechnique ?

geotechnicien 06

L’ingénierie géotechnique est une branche de l’ingénierie qui étudie l’interaction des bâtiments avec le sol. En tant que telle, c’est une discipline qui concerne non seulement le génie civil, mais aussi d’autres activités directement liées au sol, telles que l’architecture et l’ingénierie minière.

En quoi consiste la réalisation d’une étude géotechnique ?

L’ingénierie géotechnique est l’étude du développement de techniques géotechniques pour la construction de structures. Elle comprend de nombreuses sous-disciplines telles que la géologie, l’hydrogéologie, la mécanique des sols, la mécanique des roches, la science des matériaux et l’ingénierie structurelle. On peut dire qu’elle se concentre sur la composition et les propriétés des sols, et sur leur réaction à divers facteurs afin de prévenir les effondrements et les glissements. Dans le cadre d’une vente de terrain, la législation française impose la réalisation d’une étude géotechnique de type G1 suivant la norme de la loi ELAN. Dans ce cas, il conviendra de faire appel à un expert du secteur comme le géotechnicien dans le 06.

En effet, Ecosystem, situé au 84, Boulevard des Martyrs de la Résistance, possède une équipe qualifiée pour effectuer des tests pénotrométriques. Pour ce faire, les intervenants utilisent un appareillage géotechnique appelé « pénétromètre ». De cette manière, ils peuvent vérifier différents paramètres géotechniques afin de dévoiler les contraintes de construction. En d’autres termes, l’étude géotechnique aide les ingénieurs à éviter les risques naturels en étudiant la topographie, les sols et la roche mère, qui assurent la stabilité des bâtiments et des structures, et fournissent un point de référence pour les mesures. En outre, les sols ont des propriétés différentes, telles que la teneur en eau, qui influencent leur dureté et leur flexibilité lors de la construction de bâtiments. Les sols recouvrent la roche mère, et sont stratifiés avec des variations telles que des terrasses, des fossés, des vallées, des pentes et des plaines.

Principaux problèmes d’ingénierie géotechnique à résoudre

Sols générateurs de charges

Des structures (par exemple des murs de soutènement, des revêtements de tunnel) peuvent être construites pour contenir le sol afin de créer des pentes ou pour d’autres raisons. Pour concevoir de telles structures, l’ampleur et la répartition des forces exercées par le sol doivent être calculées.

Le sol comme fondation

Toutes les structures doivent être soutenues par le sol. La forme de ce support doit être définie ainsi que le transfert des charges de la structure au sol, pour lequel il convient d’étudier la déformabilité et la résistance du sol.

Le sol comme structure

Il arrive que le sol lui-même soit incliné sans qu’aucune structure de soutien ne vienne créer une pente. Dans ce cas, l’inclinaison de la pente doit être étudiée pour assurer la stabilité de la pente.

Le sol en tant que matériau

Dans les travaux de terrassement (remblais, talus et barrages en terre meuble), le sol est le matériau de construction, et il importe de connaître ses propriétés et l’effet de sa mise en place (compactage). Les fondations d’un bâtiment sont la partie de la structure qui le soutient par le bas. Une stabilité insuffisante peut entraîner l’affaiblissement et la fissuration de la structure, ainsi que l’incapacité du sol à absorber l’eau. Dans les bâtiments existants, par exemple, des tests sont effectués pour rechercher les fissures et les trous qui permettent à l’eau de passer et de causer potentiellement de graves dommages structurels au bâtiment.

Tests de caractérisation des sols

Les études de caractérisation des sols sont un autre domaine dans lequel la géotechnique joue un rôle important. Des tests en laboratoire sont effectués pour déterminer le type de sol, sa fertilité, et bien sûr, ses propriétés physiques. Des échantillons de sol sont prélevés pour déterminer la capacité de rétention d’eau et le pH (acidité). Des tests sont également effectués pour déterminer la présence d’argile, de sable et de mica. La caractérisation des sols et les tests de laboratoire connexes sont utilisés pour de nombreuses applications, notamment la planification de l’irrigation, l’aménagement du territoire, la production agricole, la gestion de l’environnement, la restauration des écosystèmes et l’évaluation des risques.