Comprendre l’isolation thermique extérieure

Véritable révolution dans l’isolation des logements, l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) ne cesse de faire des adeptes au fil des années. D’autant plus que les règlementations en vigueur dans le secteur de la construction et de la rénovation imposent l’usage de ce genre de dispositif. En effet, il permet non seulement d’améliorer l’efficacité énergétique d’un habitat, mais également de réduire sa consommation d’électricité, de gaz ou de fioul pour le chauffage.

Présentation de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE)

Appliqué en continu et à l’extérieur des bâtiments, le système intègre une couche d’isolation thermique (panneaux isolants en polystyrène expansé, liège, laine de roche ou polystyrène extrudé), fixée par un produit de collage ou par fixation mécanique, ou par les deux méthodes. L’épaisseur des panneaux isolants peut varier en fonction de la résistance thermique requise. Une couche de base est appliquée sur l’isolation thermique, généralement constituée d’un mortier de ciment modifié par des résines synthétiques, incorporant une armature en treillis de fibres de verre pour améliorer la résistance à la fissuration et renforcer la résistance aux chocs. La finition finale est un revêtement décoratif, comme spécifié dans le projet architectural.
La pose d’une isolation thermique par l’extérieur est particulièrement adaptée à la rénovation des bâtiments, car elle permet de résoudre facilement le problème du manque d’isolation ou des mauvaises performances thermiques (ponts thermiques, etc.) en façade, sans nécessiter de travaux intérieurs et sans inconvénient majeur. Vous pouvez confier les travaux d’isolation thermique par l’extérieur de votre logement à un spécialiste comme Novaedifis. Elle est spécialisée dans le domaine et peut vous orienter pour obtenir les aides de l’État comme la Prime CEE isolation ou MaPrimRénov puisqu’elle possède la certification Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Pour en profiter, visitez ses bureaux au 5, quai Marcel Dassault, 92150 Suresnes ou consultez directement https://novaedifis.fr/services/isolation-yvelines/.

Avantages du système d’isolation thermique par l’extérieur

Le système d’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est aujourd’hui incontestablement reconnu comme une solution technique de qualité pour le traitement de l’enveloppe verticale (murs en maçonnerie/béton) des bâtiments neufs ou existants, afin de répondre aux exigences définies par le RCCTE (Règlement des Caractéristiques de Comportement Thermique des Bâtiments), avec les principaux avantages suivants :

• Réduction du poids des murs et des charges permanentes sur la structure ;
• Augmentation de l’inertie thermique à l’intérieur des bâtiments, puisque toute la masse du mur de façade est disponible pour accumuler les gains d’énergie internes. Cela se traduit par une amélioration du confort thermique en hiver, grâce à l’augmentation des apports solaires utiles, et également en été, grâce à la possibilité de réguler la température intérieure ;
• Réduction de la nécessité d’occuper l’espace utile à l’intérieur, puisque l’épaisseur requise pour le matériau d’isolation est transportée à l’extérieur ;
• Réduction, voire élimination, des ponts thermiques linéaires, ce qui permet une isolation thermique ininterrompue dans certaines zones de la structure ;
• Réduction du risque de condensation à l’intérieur du mur, en évitant les taches fongiques et les moisissures. Le système est imperméable à l’eau à l’état liquide, mais laisse passer la vapeur d’eau, ce qui facilite l’évacuation de l’humidité accumulée à l’intérieur et contribue à améliorer la qualité de l’air intérieur ;
• Diminution du risque de fissures dans les murs extérieurs et d’infiltrations ;
• Économie d’énergie (réduction des coûts de la facture énergétique – système respectueux de l’environnement) et amélioration du confort intérieur ;
• Facilité d’utilisation dans le cadre de la rénovation thermique des façades, puisque les travaux sont effectués sans utiliser les espaces intérieurs ;
• Respect de l’environnement, car l’énergie utilisée pour la fabrication est récupérée en six mois environ grâce aux économies d’énergie réalisées dans les bâtiments où on l’installe/l’applique ;
• Grande variété de solutions de finition ;
• Revalorisation de la propriété/du bâtiment.